Emilie Gäbele lit un extrait de je ne chasse pas sur mon territoire.

 Laissez-moi faire, je ne peux pas tout annoncer d’un coup, sinon vous n’envisagerez jamais les choses de mon point de vue. Je voudrais que vous compreniez comment j’en suis arrivée là et pour cela, il faut que vous ayez tous les éléments en main. Un procès gomme les aspérités, efface les creux, compresse la réalité. Alors que c’est dans ses subtilités, ses excroissances,  que se niche la vérité. Et gardez en tête l’intitulé de ma requête –je ne chasse pas sur mon territoire– sa promesse, les interrogations qu’il soulève, le malaise qu’il a peut-être provoqué ou au contraire le léger sourire auquel il vous a contraint de céder. 

Vous pensez tout savoir du territoire, mais il n’en est rien. Vous pensez l’avoir circonscrit parce  que vous l’avez envisagé et enrobé du regard, et maintenant, vous vous vantez de le posséder parce que vous croyez qu’il suffit de le regarder pour le maîtriser. 

Mais  vous oubliez qu’il est zone de conflit, qu’il est peuple, qu’il est vie. 

Il est racines et tissages. 

Il est lien. 

Mon territoire n’est pas à vous, ni même à moi, il s’affranchit de jour en jour en se nourrissant de gestes quotidiens. 

Mon territoire, c’est ce moment présent que nous partageons, c’est ce pacte silencieux et secret que nous signons lorsque nous nous reconnaissons, cet engagement mutuel qui nous mène d’un point à l’autre sur une route tracée par nos intentions et nos projets. 

C’est une somme d’appartenances, une communauté de destin. 

https://soundcloud.com/astrid-chaffringeon/emilie-gabele-lit-je-ne-chasse-pas-sur-mon-territoire?in=astrid-chaffringeon/sets/je-ne-chasse-pas-sur-mon

Emilie Gäbele est diplômée en Langues et Littératures françaises et romanes et en Arts du spectacle à l’ULB, après avoir travaillé pour le Théâtre Varia en tant qu’attachée de presse, elle s’occupe aujourd’hui de la communication du Théâtre Les Tanneurs à Bruxelles . Sa collaboration au Carnet et les Instants lui permet d’allier ses deux passions : le théâtre et la littérature.

©AstridChaffringeon Île d’Hailuoto, Finlande, résidence août 2018 https://www.kulttuuritalopaivakoti.fi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s